Une ville où il ne fait pas bon vivreComme les images sont plus présentables, pour ma petite entreprise de trompe l'oeil et autres facéties en tous genres, qui peint épisodiquement (quand les autorisations urbanistiques le permettent) je propose de peindre l'image que voici aux entrées de la ville pour symboliser le désastre culturel annoncé.

Pour stimuler la fantaisie du lecteur je vous laisse libre d'imaginer le cri, les paroles du personnage......

Carolus (Carol Gertsch)

(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)