Tout a été (et sera encore) dit sur la malhonnêteté intellectuelle, la mesquinerie de l'argumentation, en un mot, sur l'ineptie de ce honteux rapport du Conseil communal de notre ville « socialiste ». Il n'est donc pas dans mon propos de participer ici au débat initié sur ce blog.

Subsistent néanmoins deux questions :

  1. Quand Madame Evéquoz, après avoir « aveuglé » un comité de pilotage composé de cinq autres personnes, dont deux Conseillers communaux « de gauche », quittera-t-elle sa fonction de directrice des institutions muséales de notre ville ?

  2. Comment le Conseil communal, et singulièrement le Conseiller Laurent Kurth, à juste titre donneur de leçon à son collègue de parti Jean Studer, s'y prendra-t-il pour se sortir de cette situation avec « les honneurs » sans que les partis de droite n'en tirent un profit « bassement » politicien ?


Un citoyen offusqué, Jean-Jacques Bise.